L’appellation Pic-Saint-Loup bientôt reconnue

L’appellation Pic-Saint-Loup bientôt reconnue

Le comité national de l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) a émis un avis favorable pour le classement du Pic-Saint-Loup en AOP (Appellation d’Origine Protégée) à part entière.

Cette reconnaissance, intervenue le 7 septembre 2016, récompense les efforts engagés depuis de nombreuses années par les vignerons.

Un petit rappel historique :

C’est en 1931 que le syndicat des vignerons du Pic-Saint-Loup voit le jour. A cette époque, le Languedoc se relève de la terrible crise de 1907 et commence à s’organiser, c’est le début de la coopération. Dès 1955, les vins du Pic-Saint-Loup sont classés en VDQS (Vins Délimité de Qualité Supérieure). Un an plus tard, un nouveau coup dur s’abat sur les exploitations, le terrible gel de 1956 qui verra bon nombre de vignes arrachées. A cette époque, le territoire du Pic-Saint-Loup s’étend sur 9 communes puis 13 en 1966. Ce sera la base de la future appellation.

En 1985, l’appellation Coteaux du Languedoc obtient l’AOC, les vignes en VDQS entrent ainsi en AOC.

Puis début des années 90, une importante restructuration du vignoble voit le jour. Pendant cette décennie, les vins du Pic-Saint-Loup commencent à connaître un rayonnement international (avant même une reconnaissance locale !) et nombre de domaines voient le jour amenant une dynamique forte.

C’est en 1994 que la dénomination Pic-Saint-Loup est créée, on parle alors d’AOC Coteaux du Languedoc dénomination Pic-Saint-Loup. Cette dénomination répond à des conditions de production spécifiques et plus restrictives que celles de l’AOC Coteaux du Languedoc.

Dès 2003, une demande de reconnaissance en AOC en nom propre est amorcée et avec elle, en 2011, une re-délimitation de l’aire de production qui s’ouvrira à 4 communes supplémentaires. Un nouveau cahier des charges voit le jour avec une place plus importante donnée à la Syrah, une densité de plantation plus élevée et des méthodes culturales favorisant la mise en valeur du territoire et du paysage.

Enfin 2016, l’année de la naissance de l’AOP Pic-Saint-Loup.